La crise sanitaire que nous traversons actuellement nous oblige à adopter de nouveaux comportements afin d’éviter la propagation de la Covid-19. Ainsi, dans le domaine de l’immobilier, les professionnels du secteur ont dû mettre en place de nouvelles règles de sécurité pour organiser les visites de biens, les signatures d’actes ou encore effectuer l’état des lieux des logements.

En effet, depuis le 11 mai dernier, la France se déconfine peu à peu et l’activité économique reprend progressivement. Cependant, pandémie oblige, des règles sanitaires strictes doivent être désormais appliquées. La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) et l’Union des syndicats de l’immobilier (Unis) ont ainsi publié un Guide de préconisation de sécurité sanitaire, afin de faciliter la reprise des activités des métiers de l’immobilier.

Les Visites immobilières 

  • Visites virtuelles

Afin de limiter la propagation de la Covid – 19, le guide recommande de privilégier en amont “la présentation virtuelle” du bien immobilier à l’aide de photographies ou vidéos.
Les visites physiques ne doivent ainsi être réservées qu’aux candidats réellement intéressés.

 

  • Visites physiques

Les visites doivent se dérouler, de préférence, dans des biens vides. L’agent immobilier veille à ce que les visites soient espacées et a pour obligation d’aérer le logement après chaque passage. Le candidat, de son côté, prendra bien soin de se nettoyer les mains à l’aide de gel hydro-alcoolique à l’arrivée et à la sortie. Un masque jetable lui sera également fourni, les gestes barrières et la distanciation sociale d’un mètre doivent être respectés scrupuleusement.

En cas de présence de l’habitant dans le logement, l’agent immobilier fera attention à ce que l’occupant donne son accord à la visite de tiers. En outre, toutes les personnes présentes ont pour obligation de porter un masque et de se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique. Afin de limiter au maximum les contacts avec les surfaces, l’occupant ouvrira lui-même les portes et les fenêtres.

Les signatures 

Les actes font l’objet de signatures numériques. Chaque syndicat professionnel a proposé des solutions de dématérialisation à ses adhérents.
De plus, le notaire est autorisé à recueillir simultanément avec le consentement ou la déclaration, la signature électronique de chaque personne concourant à l’acte. L’acte est validé lorsque le notaire y appose sa signature électronique. 

Enfin, en  ce qui concerne les signatures physiques, il convient de dédier un lieu exclusivement à la réception des clients et d’en limiter l’accès. La pièce doit être désinfectée régulièrement et les personnes ont l’obligation de se nettoyer les mains avec du gel hydro-alcoolique à l’entrée et à la sortie. 

Les états des lieux 

Pour les états des lieux de sortie, le locataire quittant un logement doit procéder en amont au nettoyage complet des lieux et veiller à ce que l’eau, l’électricité et le gaz aient bien été coupés. Avant la restitution des clés, ces dernières devront être désinfectées avec un produit adapté et remises dans un sachet plastique auprès du mandataire.

Pour un maximum de précautions, il est conseillé de ne réaliser l’état des lieux d’entrée et de sortie qu’après écoulement d’un délai minimum de 48 heures après la sortie des locataires du logement. De la même manière, mieux vaut qu’aucune entrée n’ait lieu moins de 48 heures après la sortie du précédent occupant. Enfin, celui-ci devra être signé par voie électronique avec un stylo personnel propre à chacun ou jetable.